Une vidéo de l’évolution des températures depuis 1880

La NASA vient de publier une vidéo correspondant à l’évolution des températures mesurées sur le globe depuis les années 1880.

Un des points forts de cette étude, c’est qu’elle repose sur les relevés de plus de 1000 stations météo réparties sur l’ensemble du globe. La conclusion est évidente et n’est niée par personne : le climat se réchauffe. On estime que l’augmentation en 130 ans correspond à +0,8°C. On peut également souligner le fait que 9 des 10 années les plus chaudes ont eu lieu depuis l’an 2000. L’année 2011 se classe 9ème année la plus chaude de nos relevés alors même qu’un évènement climatique froid la Nina, ne survenant qu’épisodiquement (tous les 4 à 5 ans) s’est produit en 2011 et a été d’une grande ampleur.

[HTML1]

TELECHARGER LA VIDEO (Site de la NASA)

La question importante qui reste à élucider : cette évolution est-elle liée à l’homme ? En observant attentivement la vidéo, on remarque inévitablement un très profond changement aux alentours des années 1970. Les augmentations de températures sont plus accentuées à cette période après environ 20 ans de relatif « repos ».

Evolution des températures

On remarquera que cette évolution est très semblable à celle de l’évolution du taux de CO2 même si la période de calme relatif n’est pas identifiable sur ce graphique.

Evolution du taux de CO2

Par contre, l’évolution de la population humaine suit une tendance très similaire à l’évolution des températures. En particulier, notez le moment précis de l’augmentation radicale du nombre d’humain à la surface de la planète :

Evolution de la population mondiale

Sources :
- http://www.giss.nasa.gov/research/news/20120119/
- http://ecologie.blog.lemonde.fr/2012/01/26/la-nasa-illustre-le-rechauffement-climatique-de-1880-a-2011-%E2%80%8E/#xtor=AL-32280270

Cette entrée a été publiée dans ACTUALITES. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Une vidéo de l’évolution des températures depuis 1880

  1. m.pourcher dit :

    Voici également un article sur la fonte des glaciers de l’Himalaya. Ils fondraient 10 fois moins que prévu, c’est sur ce point que ce sont engouffrés tous les climato-sceptiques. Effectivement, la plupart des glaciers analysés étaient de faible altitude et aucune analyse n’avait été faite sur la capacité des glaciers à se maintenir par le niveau de précipitation (le glacier s’écoule lentement vers le bas de la vallée).

    Ce tableau, réalisé par le Guardian à partir des données de Nature, détaille combien de milliards de tonnes (Gt) de glace les vingt plus grands glaciers au monde ont perdu ou gagné entre 2003 et 2010 (avec une précision sur la marge d’erreur). Au total, les glaces terrestres auraient vu leur masse diminuer de 536 milliards de tonnes entre 2003 et 2010, en particulier en raison de la fonte du Groenland et de l’Antarctique, qui s’accélère.

    Conséquence : ce sont chaque année entre 443 et 629 milliards de tonnes d’eau de fonte qui se sont ajoutées aux océans de la planète, entraînant une élévation du niveau des mers d’environ 1,5 millimètre par an, soit de 12 millimètres en huit ans. « Les projections de l’élévation du niveau des mers d’ici 2100 ne changeront pas de beaucoup avec nos nouvelles données qui limitent la fonte des glaciers d’Asie. Elles pourraient être inférieures de 5 cm, soit une modification très faible », ajoute le chercheur. Les prévisions actuelles tablent sur une hausse du niveau des océans allant de 30 cm à un 1 mètre d’ici la fin du siècle.

    Lire la suite …




Laisser un commentaire